Quelques bonnes bières ontariennes…

Photo tirée du site thebeerstore

Ma dernière récolte brassicole ontarienne s’est avérée moins profitable que les précédentes. Malgré tout, quelques belles surprises étaient au rendez-vous.

Comme la Double Drooling Dog Black IPA de la brasserie Magnotta de Vaughan. Cette bière a remporté la médaille de bronze dans la catégorie Dark ipa aux «Grands prix de la bière ontarienne» en 2018. Elle titre à 6,4 % et son ibu est de 64….

Elle est très différente des autres black ipa que j’ai eu l’occasion de boire.  Plus pâle, plus douce…et on dirait un peu vineuse.  Ça ressemble davantage à un hybride vin d’orge et brown ale à l’américaine . Et c’est très bon !! Belle dégustation savoureuse et différente. Difficile à décrire.  si vous allez dans un lcbo au prochain grand congé, vous ne perdez rien à l’essayer !!

Dans les autres bons coups, on retrouve une bonne cream ale de Kingston, la 35 & 118 de Boshkung Brewing Co ( pour moi qui ne raffole habituellement pas des cream ale, il fallait qu’elle soit sacrément bien réalisée pour me la faire apprécier ! ), la IPA No 10 de Collective Arts Brewing de Hamilton ( une nano ipa à 3,2 % avec Simcoe et Mosaic ), une session bien goûteuse mais peu broutteuse.…., et  la Twenty mile Farmhouse ale de Bench Brewing Co dans la péninsule du Niagara, une bonne saison classique qui donne tout ce qu’on attend d’elle !!

Autrement, dans le pub d’Elora Brewing ( à Elora ), en plus de la sublime pale ale  Elora Borealis , j’ai goûté une très bonne blanche belge , la White Whale….et au pub de BlackSwan, à Stratford, j’ai goûté un très bon porter et une étonnante berliner weisse aux cerises ( vraiment bien balancée )…qui n’était malheureusement pas disponible en bouteille….

Belle tournée ontarienne qui s’était bien amorcée à la chambre du St-Lawrence College de Kingston avec une bière du…Québec,  une canette de la si bonne L’Apaisante, la blanche à la camomille de Lagabière !!  Lagabière dont la Neipa et la Blanche de St-Jean sont maintenant disponibles à la SAQ et qu’il faudrait bien y goûter !!  Goûter de nouvelles bières est une activité bien agréable….Agréable de déguster des bières en bonne compagnie….Compagnie…euh…compagnie…compagnie agréable est Lagabière ! Point final.

 

Publicités

«3 Monts» , petit bijou de bière à la SAQ…..

 

biere-75cl

Dimanche, on s’est pointés à la micro La Tête d’allumette….et une fois sortis de l’auto…le gazouillis provenant de la terrasse de la brasserie ( et de l’intérieur ) ressemblait à celui qu’on entend lors du passage d’un voilier d’oies blanches  !!!  C’était, à n’en pas douter, bondé dehors et bondé dedans  !!!  Aussi bondé que l’étaient la 132 et l’autoroute 20 !! Que de touristes qui répondent à l’appel de la «réserve de bon temps» !!1

Alors, on a fait ni un ni deux, et repris la route en direction de notre galerie et de notre frigo..où nous attendait une grosse bouteille de 3 Monts de la brasserie située à St-Sylvestre au nord de la France ( La Brasserie 3 MONTS fêtera ses 100 ans en 2020…). Je l’avais dénichée il y a quelques semaines à la SAQ pour seulement 7,55 $ taxes incluses. Malheureusement, il n’en reste plus  à la succursale de Rivière-du-Loup.  Mais pour ceux et celles qui passent par Rimouski, sachez qu’en date du 18 août, il leur en restait six bouteilles !

C’était la bière parfaite pour accompagner la lecture du journal sur la galerie par une bonne journée chaude et ensoleillé….mais qui avait aussi un avant-goût d’automne…

Cette blonde à 8,5 % d’alcool était à la fois rafraîchissante et liquoreuse, ce qui n’est pas nécessairement commun. Bien équilibrée..un brin fruitée….Quelle belle dégustation !! Pour en savoir plus sur cette bière, vous pouvez jeter un oeil à ce qu’en dit le brasseur https://www.3monts.fr/bieres/originale/  .  Et si vous tombez sur une bouteille à une SAQ, n’hésitez pas.  C’est crissement bien fait comme bière ! Belle redécouverte, car je l’avais déjà reçu en cadeau il y a belle lurette !!!

 

La Grolsch radler 0% : Bière sans alcool parfaite pour les canicules…ou presque

Il y a quelques semaines , je suis allée chez Walmart pour acheter de l’huile d’olive tunisienne et du saumon en conserve dont les prix ne requièrent pas d’hypothéquer une maison….et au détour d’une allée, je suis tombée sur un inventaire de bières sans alcool assez intéressant : Beck, Heineken, Grolsch, etc .  Comme on était aux portes de la première canicule, la Grolsch Radler a retenu mon attention. 8 $ , taxes incluses, pour 4 canettes de 500 ml….ça coûtait pas cher pour l’essayer !!

Eh bien ! je ne l’ai pas regretté ! Et elle a fait fureur aussi auprès de ma vieille chum qui fêtait ses 61 ans et auprès de mon beauf qui s’est converti à la bière sans alcool !! Les deux ont tenu à s’en procurer.

Goûteuse, pétillante,  rafraîchissante…c’est la bière sans alcool presque parfaite pour affronter les canicules. Seul petit hic….elle affiche quand même 150 calories par canette…À mon souvenir, la Beck est moins calorique… Mais la Grolsch Radler a un ouph unique…Surtout versée dans un gros bock fraîchement sorti du congélo !!

Si vous n’avez pas envie d’aller chez Walmachinchose ….vous pouvez toujours demander à votre épicerie ou votre marchand de bières préféré de l’ajouter à son inventaire…Du moins pour l’été….Après…après….ben ça prend de quoi de plus costaud …comme une quadruple belge à 10 %  !?!

En passant, la 341 ml de  Nuit d’Automne de Frampton Brasse, une quadruple à 10 % primée qui, parait-il, fait des merveilles avec du fromage bleu, est en spécial à 2,50 $ à la Station Houblon sur la rue Lafontaine à RDL…( Si vous ne la trouvez pas sur les tablettes, demandez aux conseillers d’aller vous en chercher une dans le backstore ! )  Et n’hésitez pas à la faire vieillir encore quelques semaines en vue de l’équinoxe  d’automne le 23 septembre…  Souvent, une quadruple, ça gagne du corps en vieillissant un peu  !!!

 

Blanche chouchou, belle découverte de Vancouver…et pilner bizarre !

P’tit Blanc

Photo tirée du site de Dieu du Ciel https://dieuduciel.com/categories/en-bouteille/ ( allez au milieu de la page dans les bières «momentum» )

La semaine passée, le sympathique et compétent Jean-Philippe de la boutique Station Houblon de Rivière-du-Loup m’a offert avec grand enthousiasme sa dernière arrivée de Dieu du Ciel : Le P’tit Blanc . Comme si il avait deviné que cette blanche brassée avec du blé, de l’avoine, des baies de genévrier et de la lime était une de mes bières d’été chouchou  !?!  Je n’ai pas pu résister à en prendre une bouteille. Et hier, j’en ai bien profité en la savourant avec mon chum comme apéro, au chaud sur la galerie.  Quelle bonne sensation dans le gorgoton….C’est à la fois rafraîchissant et  réchauffant . Avec un piquant  poivré très particulier. Et avec seulement 4,3 % d’alcool, c’était parfait pour ouvrir le bal gastronomique composé d’une salade style niçoise avec les restes du bar rayé de la veille !

Et parlant de la veille, ou plutôt l’avant-veille, quelle ne fût pas ma surprise de découvrir un petit trésor méconnu qu’est la nouvelle West coast IPA de Granville Island !!  J’avais bien vu cette ipa offerte en pack de quatre cannettes dans quelques épiceries, mais je ne voulais pas en prendre quatre étant donné que j’avais un doute sur la nature de cette west coast ipa….Comme le dépanneur Pétro-Canada du coin boulevard Cartier et Léveillé la vendait à l’unité et que leurs bières sont bien conservées, j’ai tenté le coup !  Et malgré un encannettage  en avril ( selon le code sous la cannette ), nous avons eu droit à une bonne ipa bien houblonnée et bien florale. À 2,50 $ la can, c’est une offre à ne pas manquer ! ( Cette opportunité là, c’est pour toi Samuel !! voici donc une image de leur cannette…qui ne gagnera pas de prix de design…: )

Photo de Granville Island Brewing.

Photo tirée de la page facebook de Granville Island brewery https://www.facebook.com/granvilleislandbrewing/photos/rpp.68622774001/10157030246974002/?type=3&theater

Enfin, j’avais gardé la bouteille de la dernière Sainte-Bénite du Ras l’bock, la Sainte Bénite de Jean le Baptiste, une pilsner à 5 %, pour accompagner ma salade au bar…OUF….( pas le barouf dans le sens «tapage» ni dans le sens du Bar l’barouf…) Juste..ouf. Quand même agréable comme bière, mais pas du tout ce qu’on attend d’une pilsner. Un goût fumé assez prononcé la caractérise.  ?????  On dirait presque que il y a des brasseurs qui en ont fumé du bon… Si j’avais su, je l’aurais gardée afin d’accompagner un mets fumé. Mais bon, malgré tout c’était bon. Mais si vous cherchez le goût d’une pilsner, allez voir ailleurs…comme du côté du Naufrageur de Carleton-sur-mer…où leur Praha se démarque par son originalité tout en restant fidèle au style.

D’ailleurs, la veille, leur Blanche au Thym et citron avait accompagné à merveille le gros bar rayé de 5 livres cuit entier, servi avec des rattes et des betteraves. Quel bel accord !  Encore une fois…la vita é bella ! Et l’étiquette aussi !

Etiquette_Naufrageur_Template_ACHAB_Ecus

image tirée du site du Naufrageur https://docs.wixstatic.com/ugd/e1bc3f_5d05606d42ae4bda9e34546bfefc6e65.pdf

 

10 bières ontariennes et une américaine…

Chocolate Milk Stout - tallcan

Photo tirée du site de Wellington brewery : https://www.wellingtonbrewery.ca/beers/small-batch-seasonals/chocolate-milk-stout

Récemment , grâce à mon Ontarien de fils chéri, j’ai dégusté une dizaine de bières ontariennes et une américaine.  Certaines valent la peine d’un petit détour par un lcbo si vous voyagez du côté des Raptors cet été !!

Pour ce qui est de l’américaine, sachez qu’elle est présentement disponible dans plusieurs succursales dont une d’Ottawa. Il s’agit de la All Day IPA à 4,7 % d’alcool de la brasserie Founders de GrandRapids au Michigan.  À 3,70 $ ( tout inclus ) pour une cannette de 568 ml, c’est un rapport qualité prix drôlement intéressant. C’est bien réussi comme ipa, un brin aromatique et un brin amère . Plus old school que les ipa plus en vogue ces temps-ci, à l’image de son étiquette !!

photo tirée du site de Founders https://foundersbrewing.com/our-beer/all-day-ipa/

En ce qui concerne les ontariennes, je décerne la palme d’or à la Chardonnay summer ale à 4,3 % de  la Spearhead Brewing company de Kingston. Une hybride ale et vin blanc qui fait un accord divin avec un plat de pétoncles ou de poisson fin. Délicate, fruitée et vraiment bien balancée. J’avais déjà goûté des bières sublimes dans un pub de Kingston et cette trouvaille ne fait que renforcer le goût d’y retourner…

Deuxième coup de coeur ontarien : la Naughty neighbour, une american pale ale de Nickel Brook Brewing de Burlington. Une pale ale à 4,9 % d’alcool et 38 ibu toute en arômes fruités….Faut dire qu’elle était très fraîche et avait été bien conservée jusqu’à sa consommation.  Une petite merveille , avec une étiquette…disons un peu légère….

 

Website Can Image Naughty Neighbour Old-01.png

Photo tirée du site de Nickel Brook https://www.nickelbrook.com/naughty-neighbour

La troisième belle surprise du lot a été la Flora Borealis d’Elora Brewing. Une pale ale à 5,1 % houblonnée à froid au citra.  Elle a fait bel effet avec des guédilles au crevettes ! Et, encore une fois, sa grande fraîcheur y était pour beaucoup ! Belle découverte. Une visite à la brasserie lors du prochain passage à Guelph ??

À part ça, quelques bonnes ipa , un bon porter  de Clifford,  un très agréable chocolate milk stout de Wellington brewery, la toujours très satisfaisante Nut brown ale de Black oak brewing , la good time, la session de Beau’s, honnête et polyvalente (sans plus) et  une pilsner sacrément bien réussie de Great lakes brewing, la Over my dad body !!

La seule petite déception est une bière que je reluquais depuis longtemps et qui n’était jamais disponible, la Barking squirrel de Hop city brewing….Cette lager ambrée , la bière vedette de la brasserie, n’a pas comblé mes attentes. Mais mon chum l’a bien aimée ! C’est au moins ça de pris !!!

Dans l’ensemble c’est une très bonne récolte ! Alors encore bravo l’Ontario !!

Belge des champs de Boréale : Quelle belle surprise !

( photo tirée du site de Boréale : http://www.boreale.com/fr/bieres/belge-des-champs/ )

Petit soir de mai frisquet….et plat de nachos un peu hors saison…Pour accompagner ce menu, je sors la cannette de Belge des champs, de Boréale, ramassée un peu au hasard la semaine dernière à la boutique Station Houblon de Rivière-du-Loup. Elle était pas chère (3,11 $, plus taxes plus dépôt)… je n’avais que 6 $ en poche… et c’était une Boréale que ne n’avais pas encore goûtée…

Sur l’étiquette, plutôt sobre, on indique «bière forte de style belge au miel». Forte à 6,5 %. Rien d’autre. Sur le site de Boréale, on précise «la Belge des champs se démarque par l’utilisation de malt de sarrasin et de miel de sarrasin. Ces ingrédients lui confèrent de belles notes de fleurs sauvages, une pointe d’épice, un corps céréalier généreux avec une finale douce et subtilement mielleuse.»…

Bin…c’est en plein ça !! Je ne peux rien ajouter de mieux pour la décrire….Et ça convenait parfaitement au plat et à la météo mi-printemps, mi-été…ensoleillé et frais.  Toute en douceur sans manquer de caractère ni de personnalité. Ça rappelle la Barbar brassée sous licence par RJ selon la recette de la brasserie Lefebvre de Belgique. En plus doux. Parfait pour un petit mardi frisquet de mai avec des Nachos !!  Je vous la recommande comme bière passe-partout …douce comme un bisou !! Tiguidou Tourlou !

Une sacrée bonne bière à la Tête d’Allumette

Photo de Tête d'Allumette Microbrasserie.

( Image tirée de la page facebook de la Tête d’allumette https://www.facebook.com/TetedAllumette/ )

Samedi, mon chum et moi sommes allés déguster quelques bières au bar de la Tête d’allumette. Une pinte de Good morning sunshine , une cream ale à l’avoine houblonnée à froid au sorachi Ace, où l’eau minérale de la brasserie prend une place…déstabilisante….un moyen verre de La i , la pâle ale américaine créée pour le Cirque de la Pointe-sèche, qui n’a pas fait faire trop d’acrobaties à mes papilles gustatives…et…un petit verre de dégustation d’un liquide envoûtant : la Gasket de Tête barriquée en baril de chêne ayant contenu du cognac..

Wow ! Même si selon Martin, le gentil brasseur, ce baril en était à son sixième «passage» de bières…et que le brassin  en question a plus pris le goût du chêne que du cognac….le résultat était tout simplement divin. Les arômes étaient enveloppants…et le goût d’une richesse surprenante.

Si vous avez l’occasion d’aller goûter à cette bière barriquée ne la ratez pas. J’imagine qu’elle ne sera pas disponible longtemps. Il faut en profiter pendant que ça passe !!